Menu

La Ponctuelle / Aurore Magnier

Je suis une sirène

La Ponctuelle / Aurore Magnier
Je suis une sirène

La Sirène n'est devenue une créature charmante qu'avec les contes d'Andersen. Elle est avant tout l'incarnation des peurs de la mer et de ses abysses insondables où errent les âmes des noyés, privés de sépulture.

Seule, une Sirène est là, elle a des choses à nous dire. Elle a envie de nous parler de la folie, de l'amour et de la mort.
Elle a envie de chanter et de crier en même temps. Elle a envie de danser dans son aquarium toujours un peu trop petit pour son propre corps. 
Elle a envie, mais elle n'a plus sa voix, on lui a tranchée la langue.
Ce solo est une performance aquatique et onirique. Il se conjugue au présent des espaces au contact desquels il se métamorphose. 
Toujours en écriture, cette forme artistique n'aura peut-être jamais de fin, ça tombe bien, les Sirènes n'ont pas de larme.


NOTE D'INTENTION – DESCENDRE DANS LES PROFONDEURS

Ce solo sera un objet artistique que je veux sensible et poétique, une rêverie surréaliste peut-être un peu angoissante. Alors pour ce travail j'ai décidé d'explorer le processus à l'œuvre dans la construction d'images, une création de tableaux vivants en temps réel. Ces impressions plastiques, visuelles et sonores entreront en
résonance avec des extraits de textes à la fois interprétés et enregistrés. Trois de mes grandes thématiques identitaires que sont la folie, la mort et la féminité s'entremêleront grâce au fil conducteur qu'est cette mystérieuse et fascinante figure de la Sirène : chimère incarnant l'attirance du risque et l'attraction du danger.
Les rêves sont composites et jouent avec nos névroses, nos désirs et nos terreurs. Ils sont étranges et laissent au réveil dans nos corps des sensations, comme des empreintes. C'est à l'intérieur de cette apriori incohérence que notre inconscient travaille et c'est cette démarche d'associations libres qui me plaît à venir expérimenter dans cette performance.

______

Conception et interprétation : Aurore Magnier 
Artiste Invité : François Lewyllie pour l'espace plastique et scénographique.

Production : Compagnie La Ponctuelle / Coproduction : Culture Commune, scène nationale du Bassin Minier, Scène Europe de Saint-Quentin

informations

Résidence du 1er au 5 février 2021
Fabrique Théâtrale et Maison des artistes et des citoyens

 

Partagez !